SOUND
Bande Annonce

Watch

YUKON, UN RÊVE BLANC

52'

SYNOPSIS

Rêveur d'images et amoureux du froid, le photographe animalier Jérémie Villet parcourt seul les déserts blancs de l'hémisphère nord avec sa pulka et son téléobjectif, en quête d'animaux vivant dans le froid. Au cours de sa prochaine expédition dans le Grand Nord canadien, Jérémie s’apprête à explorer la région sauvage et extrême du Yukon, avec pour principal objectif de photographier l’emblématique chèvre des montagnes. La difficulté d’accès des territoires montagnards dans lesquels cet animal évolue et les températures glaciales rendra sa tâche difficile. Porté par des aventures et des rencontres humaines et animalières uniques, le documentaire permet d’entrer dans l'intimité du photographe et d'aborder avec délicatesse ce monde qui change.

Rôle

Chef Opérateur, Réalisateur, Monteur

Production

Bonne Pioche Télévision & Arte France

Année

2021

Équipe

Jérémie Villet - Personnage principal
Peter Mather - Personnage secondaire
Keith Wolfe Smarch - Personnage secondaire

Localisation

Yukon, Canada

Musique

Franck Zaragoza - Ocoeur

Studio De Mixage

Gaïné Audio avec Laurent Mollard

Diffuseurs

Arte, Ushuaïa TV

Sponsors

Baffin
Canon France
Mes Chaussettes Mongoles
Think Tank Photo

Sélections officielles en festivals de films

‣ Terre Sauvage Festival - 1ère édition, France

YUKON, UN RÊVE BLANC
YUKON, UN RÊVE BLANC
YUKON, UN RÊVE BLANC
YUKON, UN RÊVE BLANC
YUKON, UN RÊVE BLANC

Yukon, Un Rêve Blanc relate la quête personnelle du talentueux photographe animalier Jérémie Villet, un rêveur d'images amoureux du froid. Primé au prestigieux concours du Wildlife Photographer of the Year, il parcourt seul les déserts blancs de l'hémisphère nord avec sa pulka et son téléobjectif en quête d'animaux vivant dans le froid. Chaque année, lorsque la neige tombe pour la première fois au milieu des dernières feuilles d'automne, les paysages blancs forment la toile de fond parfaite pour l'oeil du jeune photographe. Il utilise le blanc de la neige comme un peintre utilise du papier blanc pour révéler la pureté de la nature et retranscrire sa beauté. Ses photographies monochromes et minimalistes rapportent des instants empreints d'onirisme, loin du caractère extrême des conditions naturelles. Ses oeuvres montrent que l'art contemporain peut prendre racine dans l'esthétique de la nature. Au cours de sa prochaine expédition dans le Grand Nord canadien, Jérémie s’apprête à explorer la région sauvage et extrême du Yukon, avec pour principal objectif de photographier l’emblématique "Mountain Goat", la chèvre des montagnes, qui dépend entièrement du froid et de l’altitude pour sa survie. Rarement photographié en hiver, cet animal blanc sort tout droit de la dernière période glaciaire. Sa quête, à la fois intime et universelle, est de ramener des photographies épurées de cette espèce, témoin d'une faune sensible et fragile. Pour réussir à l'approcher, la difficulté d’accès des sites montagnards et les températures glaciales rendra sa tâche difficile. Porté par des aventures et des rencontres humaines et animalières uniques, le documentaire permet d’entrer dans l'intimité du photographe en s'intéressant à sa démarche et à ses motivations. Cette quête photographique aborde aussi avec délicatesse ce monde qui change. Ces milieux sauvages sont les premiers témoins du réchauffement en cours et ils se transforment rapidement. Loin de toute civilisation, la nature immaculée est restée son jardin d'enfance, et la photographie, son droit inaliénable de rêver. Comme dans un monde parallèle dans lequel la réalité est un rêve. Un rêve habillé de blanc.